• RELATION D’UN TEXTE À LA SITUATION D’ÉNONCIATION
    1. Introduction
    2. Deux relations possibles entre texte & situation d'énonciation
    3. Traces "grammaticales" de l'énonciation

    1/ INTRODUCTION : Définition sommaire de la Situation d'Énonciation 

    A. Qu'est-ce que la Situation d'Énonciation ?

    La situation d'énonciation correspond à la situation dans laquelle a été produit un texte (oral ou écrit) ; le texte produit est appelé énoncé.

    B. Dans la situation d'énonciation, on distingue particulièrement :

     
    celui à destination de qui le texte a été produit (le destinataire)
    les lieux servant de cadre à la production du texte )) le
    le moment où le texte a été produit )) contexte
    l'intention de celui qui a produit le texte par rapport à celui à qui il le destine
    (la visée : convaincre, émouvoir, distraire, faire rêver, etc.)

    C. Cas particuliers :

    Dans un récit de fiction, l'énonciateur est le narrateur (différent de l'auteur).
    En cas de dialogue (passages dialogués, théâtre, etc.), la situation d'énonciation est complexe, puisqu'elle présente une alternance d'émetteurs.

    2/ DEUX RELATIONS POSSIBLES ENTRE TEXTE & SITUATION D’ÉNONCIATION 

    On peut envisager deux sortes de relation.

      On voit que On en déduit la relation suivante
    a. celui qui produit le texte laisse dans ce dernier des traces (grammaticales*) de l'énonciation le texte est "ancré" dans la situation d'énonciation
    b. celui qui produit le texte ne laisse pas dans ce dernier de traces (grammaticales*) de l'énonciation le texte est "non-ancré" dans la situation d'énonciation, ou est "coupé" de la situation d'énonciation.

    3/ LES TRACES “GRAMMATICALES” DE L’ÉNONCIATION

    A. Dans un texte ancré dans la situation d'énonciation

    Indications de lieu il y en a qui font référence à cette situation d'énonciation et ne sont pas complètement compréhensibles si on ignore de quoi est faite celle-ci
    Indications de temps il y en a qui font référence à cette situation d'énonciation et ne sont pas complètement compréhensibles si on ignore de quoi est faite celle-ci
    Pronoms employés font référence au destinateur du texte : "je" (ou nous) et au destinataire "tu" (ou vous)
    Système temporel(verbes) système du DISCOURS : centré sur le présent de l'indicatif ; par rapport à ce dernier se positionnent cinq autres temps de l'indicatif : le passé composé, l'imparfait & le plus-que-parfait, le futur simple & le futur antérieur.
         
    Je ne vous demande qu'un mot pour être assuré de votre innocence. Si vous le voulez bien, laissez votre réponse écrite en évidence ici-même, ce dès demain afin que votre bonne volonté ne fasse pas de doute.

    B. Dans un texte coupé de la situation d'énonciation

    Indications de lieu ne font référence qu'à des lieux déjà précisés : il n'y a jamais de référence à la situation d'énonciation
    Indications de temps ne font référence qu'à des indications temporelles déjà précisées : il n'y a jamais de référence à la situation d'énonciation
    Pronoms employés les pronoms personnels sont exclusivement : "il(s)" et "elle(s)"
    Système temporel(verbes) système du RÉCIT : il est centré sur le passé simple de l'indicatif ; par rapport à ce dernier se positionnent trois autres temps de l'indicatif : le passé antérieur, l'imparfait & le plus-que-parfait
         
       En 1921, l'artiste Herman Garden suscita à Paris l'enthousiasme avec des compositions d'objets exposés sur papier sensible, et il devint, l'année suivante, dans la même ville, le photographe le plus en vue.

     

    C. Récapitulatif

    Indices révélateursTexte “ancré” dans sit. d'énonciationTexte “coupé” de la sit. d'énonciation
    Indications de lieu
    Indicateurs relatifs : peuvent faire référence à la situation d'énonciation
      ici, à gauche

    Indicateurs absolus : s'appuient sur la connaissance du monde commune aux destinateur & destinataire
      à Paris
    Indicateurs relatifs : font référence seulement à des lieux déjà cités dans le texte
      à cet endroit, à gauche de cette maison

    Indicateurs absolus : s'appuient sur la connaissance du monde commune aux destinateur & destinataire
      à Paris
    Indications de temps
    Indicateurs relatifs : peuvent faire référence à la situation d'énonciation
      aujourd'hui, hier, demain

    Indicateurs absolus : s'appuient sur la connaissance du monde commune aux destinateur & destinataire
      (dates, saisons, heures, ...)
    Indicateurs relatifs : font référence seulement à des moments déjà cités dans le texte
      ce jour-là, la veille, le lendemain

    Indicateurs absolus : s'appuient sur la connaissance du monde commune aux destinateur & destinataire
      (dates, saisons, heures, ...)
    Pronoms employés • je, tu, nous, vous (+ il, ils, elle, elles) • il, ils, elle, elles (seulement)
    Système temporel (verbes) • système du DISCOURS, centré sur le PRÉSENT • système du RÉCIT, centré sur le PASSÉ SIMPLE
         
      SORTES DE TEXTES  
         
     

    - langage oral,
    - lettre, journal intime, autobiographie,
    - presse ; texte argumentatif, explicatif, informatif, etc.

    - récit de fiction,
    - récit basé sur le réel, mais où le narrateur prend ses distances,
    - etc.

    SOURCE http://fifracol.perso.sfr.fr


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique