• Mouloud MAMMERI

    Les Ecrivains Algériens De Langue Française
    Mouloud Mammeri

    Biographie :

                     Mouloud MAMMERI est né le 28  décembre 1917 à Taourirt Mimoun (Ath Yenni) en Haute Kabylie en Algérie. Ecrivain, anthropologue, linguiste amazigh et enseignant. Mobilisé en 1934 et libéré en 1940, il s'est inscrit à la Faculté des Lettres d'Alger. De 1957 à 1962, il est resté au Maroc et a rejoint l'Algérie au lendemain de  l'indépendance. Mouloud MAMMERI dirigea alors le C.R.A.P. et  fut maître de la chaire de Berbère à l'université d'Alger de 1962 à 1969 .Il anima alors bénévolement  des cours de langue amazighe jusqu'en 1973. En 1982, il fonda à Paris le Centre d'Etudes et de Recherches Amazighes  (C.E.R.AM.). Ce long itinéraire scientifique lui a permis de rassembler une somme  d'éléments fondamentaux sur la langue et la littérature amazighes.

    Mouloud MAMMERI décéda mystérieusement dans un accident de la route près de Aïn Defla le  25 Février 1989 à son retour d'un colloque à Oujda (Maroc).

    Œuvres principales :

    La Colline oubliée en 1952 ; L’Opium et le bâton en 1965 ; Le Foehn ou la preuve par neuf en 1982 ; Précis de grammaire berbère en 1988.


    « DOCUMENT D’ACCOMPAGNEMENT DU PROGRAMME Maissa BEY »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter